Un catalogue de données, pour quoi faire ?

Partager : 
Catalogue-donnes-1

Le catalogue de données ou Data Catalog devient l’outil indispensable pour réussir sa transformation numérique. Réponses aux questions que vous vous posez peut être encore concernant cet outil.

Un Catalogue de données, pour quelle utilité ?

Plus personne aujourd’hui ne remet en question la force des données en tant que levier de croissance et d’innovation. C’est notamment avec ces dernières que la Business Intelligence prend tout son sens pour favoriser la prise de décision, que la Data Science permet la prédiction et accélère l’innovation.

Fortes de ce constat, les entreprises démarrent toutes les unes après les autres leur transformation numérique pour valoriser leurs données, construire une culture Data et in fine, devenir Data Centric / mener une stratégie Data Driven.

Historiquement, ce sont les services informatiques qui étaient considérés comme les gestionnaires des données : le fait de stocker les informations dans l’outil informatique semblait donner de facto aux administrateurs des bases la propriété des données.

Catalogue-donnes-citation

Aujourd’hui encore, les sujets liés à la data en entreprise sont traités par des profils techniques et spécialisés alors qu’il faudrait au contraire donner la possibilité à tous les collaborateurs d’avoir accès aux données. En respectant bien sûr les principes de sécurité, et en faisant en sorte que les utilisateurs travaillent en autonomie et en bonne intelligence, c’est à dire en connaissance de cause.

En effet, les équipes métiers, dès qu’elles peuvent comprendre et accéder à ces données sans avoir à passer par des “sachants”, gagnent en productivité et en flexibilité pour mesurer et optimiser leur produit ou leur service.

Ouvrir l’accès aux données autorisées et partager leur définition, démocratiser la connaissance des données, voilà l’utilité première du catalogue de données : il permet de documenter les données.

Grâce à l’accessibilité du catalogue pour tous les collaborateurs, les données reprennent tout leur sens : la productivité des équipes est accrue et la donnée connue permet une meilleure prise en charge des projets.

Partager :