DataBakers : mais quel est le rôle du Responsable BI ?

Partager : 
Data-Bakers-Responsable-BI

Qu’est-ce qu’un Responsable BI ?

Les applications du responsable BI s’élargissent à la même allure que l’explosion de l’utilisation des données dans les entreprises.

La Business Intelligence se traduit par l’Informatique Décisionnel. Il s’agit donc de conduire des projets informatiques (gestion de l’équipe de développement, relation avec le client, bon déroulement du projet) qui ont pour finalité d’améliorer la capacité décisionnelle d’une organisation. Le plus souvent, cela se traduit par l’apport d’outil(s) d’aide à la décision. La spécialité de cet acteur de la donnée peut varier.

En Business Intelligence, le Responsable BI peut être appelé sur deux types de missions: celles qui se concentrent sur la collecte des données et l’architecture, et celles qui sont focalisées sur la restitution des données et leur utilisation.

En Big Data, certains responsable BI seront plus experts dans certaines technologies que d’autres: Hadoop, No-SQL, moteurs de recherche Open Data, etc… Peu importe la spécialité, le but est de parvenir à concilier les 3V (Vélocité, Variété, Volume), voir les 5V (Véracité, Valeur).

Le Responsable BI peut donc aussi bien intervenir dans une SSII, un cabinet de conseil, ou une entreprise de taille variable.
On peut le retrouver sous différentes appellations selon les organisations:
Chief data officer, Responsable BI/big data, Consultant BI (Business Intelligence), Responsable infocentre, Spécialiste ETL (Extract Transform Loading), Data Scientist, Analyste R&D big data.

Pourquoi le Responsable BI est-il important ?

Cet acteur de la data va analyser les besoins fonctionnels et techniques liés aux outils informatiques et aux données d’une organisation. Son expertise va permettre d’apporter des réponses à des problématiques existantes. Plus important, il va révéler des problèmes, et/ou proposer des solutions auxquelles l’organisation n’avait pas pensé. Dans tous les cas il va fluidifier les processus, et améliorer le ROI de l’organisation par rapport à l’usage de ses données.

Par une veille professionnelle assidue, le Responsable BI remet régulièrement en question ses méthodes, compte tenu de l’évolution rapides des technologies dans le domaine. De cette manière, son apport est par nature innovant et propose une valeur ajoutée d’avenir.

Concrètement, le Responsable BI propose aux décideurs de l’organisation des outils d’aide à la décision fait pour durer, qui transforme les paradigmes de décision et d’action en place. Il accélère la transformation digitale de l’organisation.

Quels sont les bénéfices à attendre du Responsable BI ?

Au départ, le Responsable BI va localiser les données de production pour mieux les comprendre et envisager leur optimisation.

Sa mission pourra consister à redéfinir l’architecture informatique de l’organisation. En (re)modélisant le Datawarehouse et les datamarts, il va enrichir les données dédiés à des fonctions particulières de l’organisation et ainsi améliorer considérablement les processus en découlant.

Il va aussi configurer et mettre à disposition des outils d’analyse et de reporting plus approfondies et plus précis, et ainsi rendre la prise de décision plus pertinente et plus rapide.

Les dispositifs et outils décisionnels qu’un responsable BI met en place améliorent les performances de l’organisation dans sa globalité. Elle gagne en expertise dans son secteur d’activité, ses métiers gagne en efficacité dans leurs opérations, et au final, les objectifs sont plus aisément atteints, voir revus à la hausse.

Quelles sont les compétences à avoir pour devenir un Responsable BI ?

Si la variété des sujets et des besoins clients rencontrés peut être grisante et assure de larges débouchés, elle implique aussi une exigence de variété dans les compétences techniques (pointues) et business (management, communication, marketing).

Il faudra connaître les systèmes d’architecture, de bases de données, de développement.
Le responsable BI maîtrise les outils décisionnels: logiciels SAP, Sybase, Oracle, Datastage, Informatica, Microsoft, Performance Point, Business Objects, Cognos, Hyperion,… En plus de ces outils il faudra maîtriser les langages (SQL).

Avec méthodologie, le responsable BI maîtrise les outils de tests et de reporting, ce qui inclut une bonne connaissance en statistiques, algorithmie, mais aussi en usages du marketing digital.

Il doit aussi être bon gestionnaire, et avoir des notions en comptabilité afin de chiffrer, budgéter et mesurer les projets, avec des outils de CRM et d’ERP.

Le responsable BI est aussi capable de vulgariser les concepts pour mieux démocratiser les usages “data-driven” dans l’organisation. Il sait aussi faire preuve de diplomatie pour concilier les intérêts des uns qui peuvent interférer à ceux des autres.

Il est autonome, confiant et convaincant de l’apport de ses solutions pour rassurer et conforter les décisionnaire. Doté d’une forte capacité d’adaptation aux environnements. Son expertise doit être facteur de confiance afin de fédérer les utilisateurs des outils qu’il intègre.

Le Responsable BI en chiffres :

Responsable BI

Ce que DataGalaxy peut apporter au responsable BI.

Partager :