webleads-tracker

Du glossaire métier au Glossaire as a Service

Jan 24, 2021 | Glossaire Data

B-du-glossaire-au-glossaire-as-service

La masse d’informations aujourd’hui manipulée par les entreprises est si volumineuse que la classification des données et leur bonne compréhension deviennent des challenges à part entière. Pour comprendre, s’approprier et traiter la donnée, il faut un langage commun, des définitions communes et des outils faciles à utiliser pour tous : un glossaire métier, un catalogue de données et une taxonomie organisée !

Le glossaire métier : une base de connaissances indispensable !

Un glossaire est un dictionnaire de données métier propre à un domaine de compétences, un référentiel proposant des définitions, des mises en contexte, les conditions d’exploitation et de compréhension des termes utilisés au sein de l’entreprise. C’est un index auquel s’ajoute une organisation sémantique et hiérarchique pensée pour être efficiente en regard des enjeux des entreprises digitalisées.

Le glossaire métier (ou business glossary) constitue une base de connaissances unique, commune à tous les collaborateurs d’une entreprise. Chacun peut s’y reporter afin de découvrir, comprendre et intégrer les enjeux propres aux données en circulation dans sa structure , son service ou dans l’entreprise au sens large.

Loin d’être un simple lexique statique, le glossaire est une base de connaissances vivante, qui permet aux collaborateurs de l’entreprise :

  • de découvrir et comprendre les données en autonomie (self-service) ;
  • de participer à l’élaboration et à l’évolution de la définition des données ;
  • de partager les informations ainsi créées ;
  • de structurer la manière dont les données sont mises à jour et prises en charge ;
  • de démocratiser la donnée en offrant à tous la possibilité de devenir acteur du glossaire, et non plus seulement d’en rester le « consommateur ».
CTA_Blog_fiche_pratique_culture_data

Impliquer et éduquer au bon usage de la donnée

Un glossaire métier se doit d’être transverse, vivant et évolutif, à l’image de l’entreprise. En tant qu’organisme, celle-ci se nourrit des usages nouveaux et de la multiplication des services. Il lui faut donc un cerveau, une base opérationnelle ou un repository qui assure la formalisation et le partage de la connaissance des données en circulation.

Le glossaire ne peut plus être un ensemble de glossaires en silos hétérogènes, avec des formats et des pratiques d’alimentations différentes. Il doit nécessairement se métamorphoser en puisant dans l’apport des nouvelles technologies et des évolutions des pratiques agiles et collaboratives. On parle alors de la mise en œuvre d’un BGaaS, le « Business Glossaire as a Service ».

R-du-glossaire-au-glossaire-as-service

Le Business Glossaire as a Service

Un BGaaS permet d’impliquer l’ensemble des collaborateurs pour contribuer et accéder à un glossaire métier unique, permettant ainsi d’éviter la multiplication des glossaires en silos et la gestion des risques de redondance et de mise à jour.

Les enjeux et les avantages du BGaaS sont multiples :

  • offrir un glossaire métier unifié, qui centralise l’ensemble des données métier de l’entreprise – une source de référence pour une connaissance fiable et à jour ;
  • intégrer le glossaire dans l’environnement de travail quotidien des collaborateurs (avant d’utiliser un index, encore faut-il en connaître son existence, et pouvoir y accéder) ;
  • mettre à disposition un moteur de recherche unifié pour parcourir l’ensemble des données ;
  • rendre la donnée compréhensible par tous, démocratiser son usage en valorisant la définition collaborative plutôt que la définition institutionnelle – il est essentiel que les collaborateurs puissent forger eux-mêmes, ensemble, les significations des termes et faire évoluer ces significations au fil du temps et des usages.

Toute initiative de gouvernance des données au sein d’une entreprise doit passer par l’élaboration et la mise à disposition d’un glossaire et l’adoption de la notion de Glossaire as a Service. C’est la condition sine qua non pour réussir sa stratégie Data Centric et adopter la culture data.

Découvrez les principes de la culture data et 5 conseils pour la diffuser dans votre entreprise avec notre fiche pratique.