Gouvernance des données : 3 indices pour prendre le bon chemin

by | Apr 24, 2020 | Data Gouvernance

Pourquoi les entreprises ont besoin de la gouvernance des données ?

Tout simplement parce que tout le monde utilise des données, du Data Scientist au chef d’entreprise de PME du bâtiment qui doit lui aussi gouverner les données qu’il accumule. Les uns et les autres ont des objectifs différents dans l’utilisation de leurs données, mais tous ont besoin d’utiliser des données fiables, utiles et accessibles. 

La majorité des entreprises sera d’accord sur la nécessité de mieux utiliser ses données, de devenir data-driven et de mettre en place sa gouvernance des données. 

Oui mais comment ? 

Cette data governance peut sembler assez théorique et il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer. 

Comment ne pas partir sur de mauvaises pistes ? Ne pas prendre un mauvais chemin ?

Voici 3 indices qui vont vous aider à savoir si vous êtes sur le bon chemin de la gouvernance des données.  

Vous voulez découvrir notre Data Catalog ?

1 / Vous avez déjà pensé “gouvernance des données” avant l’ère du Big Data

Si votre entreprise a déjà stocké une grande quantité de données, sans stratégie, alors la mise en place d’une gouvernance des données devient une nécessité, tout en étant difficile. 

Si votre entreprise n’est pas encore rentrée dans le big data, que vous n’êtes pas encore submergé par vos données, la gouvernance doit déjà vous intéresser. 

La gouvernance des données va permettre de garder le contrôle sur ses données, permettant de répondre à des questions stratégiques essentielles : 

Comment définir les critères de qualité de ses données ? Comment s’assurer de la fiabilité de ses données ? Comment l’analyse de ses données va aider l’activité de l’entreprise ? 

Si vous aviez déjà une approche “data governance” avant même d’avoir beaucoup de données en stock et en circulation dans l’organisation, alors c’est déjà un bon départ. 

2 / Pourquoi la gouvernance des données doit être agile ? 

Les données ont pendant longtemps été sous la responsabilité du département informatique. Ça ne doit plus être le cas aujourd’hui, sinon la gouvernance des données ne fonctionnera pas. 

Les données circulent partout dans les entreprises et tous les collaborateurs les utilisent pour atteindre leurs objectifs. Mais sans collaboration, des silos vont se développer et empêcher les données et leurs significations de circuler. Cela va empêcher les données d’être valorisées. 

Voilà pourquoi la data governance doit être agile, afin que toutes les équipes aient la même culture data et voient l’intérêt d’un fonctionnement data driven de l’entreprise.

Vous voulez tout savoir des DataBakers ?

livre-blanc-databakers

3 / Vous savez qui sera responsable des différents périmètres de données

Si la gouvernance des données est l’objectif final, la définition des rôles de chacun est un excellent moyen de bien démarrer. L’entreprise va alors mettre en place des Data Steward, les responsables des données

Ces responsables seront en charge du bon fonctionnement de cette stratégie de data governance. Réussir à partager des données entre collaborateurs peut apporter beaucoup, encore faut-il que cela soit fait de manière sécurisée. 

Il faut aussi pouvoir gérer ces données avec des process clairs et une visibilité sur leur cycle de vie. Comment sont-elles stockées, protégées et archivées ?

La mise en place de règles de gouvernance est un point essentiel pour qu’une stratégie de gouvernance des données arrive à ses fins et soit génératrice de valeur. L’entreprise doit décider qui a accès à quoi, comment, pourquoi. 

Voici trois indices qui montrent si vous êtes sur le bon chemin de la gouvernance des données.