webleads-tracker

La gouvernance des données : définition et enjeux

Oct 7, 2021 | Data Gouvernance

gouvernance des données définition
La gouvernance des données, ou Data Governance, est indispensable pour votre entreprise. Nous le répétons souvent : il est urgent que vous vous en empariez ! Pourquoi ? C’est simple, elle assure la bonne gestion de toutes vos données. Mais ce n’est pas tout… Zoom sur la définition de la gouvernance des données pour en comprendre les enjeux.

Gouvernance des données : définition et utilités

Qu’est-ce que la Data Governance ?

La gouvernance des données regroupe l’ensemble des règles et des process qui assurent l’organisation, la protection et la gestion des données de l’entreprise. Elle vous permet notamment de vérifier que les données que vous et vos équipes utilisez sont correctes, cohérentes entre elles et accessibles aux bonnes personnes dans l’entreprise.

La Data Governance : un processus multifonction

Avec la Data Governance, vous pouvez :

  • rassembler les données de l’entreprise et en avoir une vision globale ;
  • identifier les sources et les traitements des données ;
  • vérifier la qualité des données ;
  • assurer l’intégration des données ;
  • assurer la Data Compliance, ou le respect des lois et des règlements sur la protection des données ;
  • faire analyser et présenter les données par les équipes métiers ;
  • éduquer les métiers sur la nécessité d’utiliser correctement les données.

Avez-vous besoin d’une stratégie de Data Governance ?

Si vous vous sentez concerné par l’une des raisons suivantes, alors la mise en place d’une stratégie de gouvernance des données est la solution pour votre entreprise.

  • Vous souhaitez analyser plus finement vos données.
  • Vous avez besoin de prendre des décisions data-driven pour ne pas vous laisser distancer par la concurrence.
  • Les nouvelles réglementations de sécurité exigent un contrôle plus strict de vos données.
  • Le budget pour stocker vos données est bien trop conséquent : vous avez des doublons, des données incorrectes ou obsolètes… Les analyses sont faussées et freinent la bonne progression de votre activité.
  • Vous rencontrez des problèmes de sécurité des données : les accès sont ouverts à tous alors que vous les voudriez restreints.
  • Vous devez assurer la gestion de plusieurs bases de données différentes (acquisition des données d’une autre entreprise par exemple).
gouvernance des données définition

La mise en place de la Data Governance : les 3 étapes incontournables

#1 Inventorier et cartographier les données de l’entreprise

La première étape consiste à connaître le lieu de stockage des données de l’entreprise, puis les identifier. Ensuite, vous pouvez vous pencher sur leur cycle de vie au sein de l’entreprise : quelle est l’utilisation des données ? Comment sont-elles transformées ? Par qui ?

Pour avoir une vision d’ensemble des données, un Data Catalog est indispensable. Comme il regroupe toutes les données de l’entreprise, vous pouvez les cartographier plus facilement et établir une vision commune.

#2 Mettre en place une organisation data-driven

La mise en place de la Data Governance se traduit différemment selon la criticité du projet et la taille de l’entreprise. Dans tous les cas, il est essentiel de déterminer les rôles et les responsabilités de chacun par rapport aux données.

Commencez par nommer des Data Owners : il s’agit des personnes qui sont en charge de la gestion des données sur leur périmètre métier. Par exemple, le directeur des ressources humaines gère les données concernant les employés de l’entreprise.

Notre conseil : désignez aussi un ou plusieurs responsables de la Data Governance pour orchestrer l’ensemble des actions.

#3 Valoriser et encourager la culture data

Vous avez tous les outils nécessaires pour gérer les données et vous avez nommé des responsables data… Maintenant, vous devez inciter les différents métiers de l’entreprise à se servir des données dans leurs prises de décision.

Votre enjeu sera de valoriser la culture data et l’approche data-driven auprès de vos équipes. Pour y parvenir, n’hésitez pas à :

  • programmer différentes formations, pour tous les niveaux (analyse de données, création de dashboard…) ;
  • faciliter l’échange d’informations et la diffusion de bonnes pratiques grâce à un rendez-vous récurrent, une boîte à idées sur votre intranet ou encore une newsletter data. Les possibilités sont multiples !

Promouvoir la Data Governance : comment convaincre vos équipes ?

Impliquer les métiers le plus tôt possible

Vous pouvez désigner un ou plusieurs responsables de la Data Governance, comme un Chief Data Officer, mais la prise de décision ne doit pas se faire uniquement de son côté. Les métiers et les équipes IT, par exemple, apportent une vision du terrain qui est indispensable pour vérifier que la stratégie utilisée est efficace.

Pour identifier les problématiques liées à la data, interrogez les différents métiers. Vous pourrez alors les impliquer et les convaincre de participer au projet de Data Governance.

Faire des cas d’usages : l’approche agile

Il est inutile de vouloir tout transformer d’un coup ! Au contraire, adoptez une approche agile : faites un premier test sur un périmètre de données restreint, sur un cas business assez simple. Cela vous donnera l’occasion d’affiner le process, mais aussi de présenter rapidement des résultats à toute l’entreprise pour convaincre d’autres équipes de rejoindre le projet.

La Data Governance vous aide à gérer les données de votre entreprise et à assurer une communication plus fluide entre les différents métiers. Mais attention à ne pas tomber dans les pièges de la gouvernance des données… Identifiez-les dès maintenant pour les éviter !