5 étapes pour une gouvernance des données efficace

Partager : 
Data-Governance-5-etapes (1)

La quantité des données collectée n’est plus un objectif.

Voici l’avènement de la qualité des données. Parce qu’avoir beaucoup de données à disposition mais qui ne sont pas de qualité ne sert finalement pas à grand chose. 

Cette fameuse qualité des données devient le nouveau graal dans les entreprises. Sans elle, point de salut. Car ce ne sont pas les données en tant que telles qui apportent de la valeur, c’est l’utilisation et l’usage qui en sont faites. 


Demander une démo

Voilà pourquoi la “Data Quality” est un enjeu majeur des entreprises qui souhaitent valoriser leurs données. Des règles doivent donc être établies pour améliorer la qualité des données créées ou récoltées, sans oublier leur surveillance.

La gouvernance des données permet de bien gérer les quantités de données collectées par les entreprises. Elle permet la mise en place de stratégies, de règles, d’une organisation spécifiques pour gouverner ses données de manière efficace. 

Encore faut-il bien mener sa gouvernance des données


Vous cherchez un livre blanc sur les DataBakers ?

Télécharger mon livre blanc

Et pour réussir cette mission, les entreprises ont besoin d’une structure permettant la gouvernance de données. 

Voici 5 étapes permettant de mettre en place une stratégie de gouvernance des données efficace : 

1/ Définir la stratégie de gouvernance des données à mettre en place

La première étape est de mettre en place une stratégie, pour avoir une équipe de gouvernance des données qui soit efficace. Cette stratégie peut démarrer avec la rédaction d’une charte de gouvernance des données, avec l’aide des différentes parties prenantes, des acteurs utilisant la data dans l’entreprise. 

Article recommandé  Data Hub : 1500 mots pour le maîtriser et briller à la machine à café

Cette charte comprendra un énoncé de la mission et une explication des objectifs généraux de cette gouvernance des données. Les responsables des différents services devront signer la charte avant que la mise en oeuvre puisse officiellement commencer. La charte indiquera qui sont les responsables de la stratégie data

2/ Choisir un modèle de fonctionnement de gouvernance des données

Il existe de nombreuses façons différentes de mettre en place une gouvernance des données. Un modèle de fonctionnement ne conviendra pas à toutes les entreprises, il faut donc que chaque organisation trouve la manière de travailler qui lui corresponde le mieux. 

3/ Une bonne hiérarchie interne favorisant l’approche Data Driven

Une gouvernance d’entreprise configurée avec des silos est très peu efficace. Avec des stratégies qui partent du haut de la “pyramide”, pour passer ensuite par les différents départements de l’entreprise. une gouvernance en silos cloisonne et bloque les équipes. 

Il est préférable de choisir une gouvernance horizontale, basée sur la gouvernance des données pour toutes les décisions. Dans ce type d’organisation, les données bénéficient d’un traitement préférentiel. Elles sont la matière première qui une fois traitée permet de construire, une stratégie, un produit, un service, etc. 

Une entreprise mettant sa gouvernance des données au centre de ces préoccupations traitera la donnée correctement : qualité et intégrité des données, sécurité des données, respect des règles et réglementations (RGPD par exemple), des audits et des contrôles. 

Article recommandé  Quelles qualités pour un catalogue de données ?

Demander une démo

4/ Sélectionner les bonnes personnes 

Pour que la stratégie de gouvernance des données soit une réussite, il est nécessaire d’avoir l’aval des directions concernées par ces données. Le marketing, les finances, les RH, la DSI, tous sont touchés par les données, leur qualité, leur quantité, leur bonne utilisation. 

Ensuite, il faut que le responsable de la gouvernance des données en entreprise soit un profil relevant directement du PDG, ayant la prérogative d’approuver des budgets et de prioriser les projets. Le comité de pilotage dirige le processus de gouvernance des données dans l’ensemble de l’organisation et veille au respect des règles et procédures élaborées pour les données, telles que celles relatives à la qualité des données. Il soutient et autorise également les projets, les sponsors et finance les programmes de gouvernance, et les hiérarchise.

5/ Mettre en place une cellule spécifique pour la gouvernance des données 

La gouvernance des données est une démarche globale qui doit être menée par une équipe spécifique, par un “Data Governance Office”. Les profils qui feront parti de cette équipe devront entraîner avec eux tous les collaborateurs de l’entreprise pour changer les méthodes de travail, revoir le rapport aux données. 

Le Data Governance Office devra faire le lien entre tous les départements de l’entreprise pour fluidifier la circulation des données et sécuriser leur stockage. 

5-étapes-pour-une-gouvernance-des-données-efficace-partie-I
Partager :