Les 7 grands défis de la gouvernance des données

Partager : 
7 grands défis de la gouvernance des données-2

Les entreprises sont aujourd’hui sûres que la gouvernance des données est une priorité. Mais la solution idéale qui ne nécessiterait aucun changement de culture dans l’organisation n’existe pas. Les entreprises vont forcément devoir faire face à des défis importants lors de la mise en place de leur programme de gouvernance des données. 


Vous cherchez un livre blanc sur les DataBakers ?

Télécharger mon livre blanc

Notamment parce qu’aucune entreprise n’est la même que sa voisine, chacune a son niveau de maturité et son environnement. 

Ces défis seront différents selon les entreprises, mais certains réapparaissent régulièrement. Nous allons vous présenter ces grands défis de la gouvernance des données dans cet article. 


Demander une démo

Les principaux défis en matière de gouvernance des données incluent : 

  • Un manque de leadership dans la stratégie data
  • Comprendre la valeur commerciale de la gouvernance des données
  • Accepter la nécessité de la gouvernance des données
  • Avoir une hiérarchie qui soutient le projet de gouvernance des données
  • La budgétisation et la propriété de la gouvernance des données 
  • Non, la gestion des données n’est pas du ressort absolu de l’IT
  • La documentation des données 

Un manque de leadership dans la stratégie data

*Qui commande ici ?* 

La question peut surprendre mais nombreuses sont les organisations à être confrontées au problème du leadership dans leur stratégie de gouvernance des données

Les entreprises comprennent que la technologie ne fait pas tout concernant la gestion des données

Chaque collaborateur doit être responsable de ses données. Il est aussi nécessaire que le responsable data de l’entreprise, qu’il soit Chief Data Officer, DPO ou à un autre poste, ait un certain niveau hiérarchique afin d’avoir les moyens de développer la culture data nécessaire au projet de gouvernance des données. 

Le défi du “Data Leadership” repose aussi sur le conflit qu’il existe entre les équipes métiers et les équipes informatiques. Il est nécessaire que toutes les équipes soient concernées par la gouvernance des données. 

Comprendre la valeur commerciale de la gouvernance des données

Certaines entreprises se demandent encore parfois : 

“Mais au fait, pourquoi la gouvernance des données est-elle importante ?” 

La réponse que l’on peut leur apporter est celle-ci : 

“Si vous investissez déjà dans d’autres technologies, Business Intelligence, Intelligence Artificielle, Data Science, ne pas investir dans la mise en place d’une gouvernance des données est une erreur. Car sans qualité des données et sans bonne gestion des données, les premières technologies mentionnées ne pourront pas livrées tout leur potentiel”.   

Article recommandé  Le Glossaire Data Vol.III : Pour tout savoir du lexique data

Les investissements dans la seule technologie ne permettront d’améliorer la qualité des données et la gouvernance de ces dernières. Au mieux, cela permettra de découvrir les lacunes dans la gestion des données de l’entreprises, mais elles ne se gouverneront pas toutes seules. 

Il est donc nécessaire d’aller plus loin. Il faut quantifier la confiance des équipes dans les données, leur capacité à fonctionner avec les données à disposition, le temps nécessaire pour accéder aux données souhaitées, la compréhension des données utilisées, etc. Ces variables liées à la gouvernance des données ont une “valeur” commerciale. 


Demander une démo

Accepter la nécessité de la gouvernance des données

La gouvernance des données doit avoir un but. Au moment même où l’entreprise va mettre en place une stratégie de gouvernance des données, elle devra pouvoir expliquer à ses collaborateurs l’objectif final de cette dernière. 

Si les équipes ne comprennent pas le but et l’intérêt d’une gouvernance des données, elles ne seront pas engagées dans la transformation data driven de leur organisation. Les responsables data de chaque entreprise souhaitant s’engager dans une stratégie data governance devront expliquer la nécessité de cette prise en charge des données.

Avoir une hiérarchie qui soutient le projet de gouvernance des données

*Un pour tous, tous pour un* 

Sans soutien de la hiérarchie, le projet de gouvernance des données sera inévitablement un échec. Il est donc nécessaire d’expliquer, d’évangéliser, de communiquer sur les avantages attendus par cette gestion des données améliorée. 

Si la hiérarchie soutient la gouvernance des données dans leur entreprise, le projet aura beaucoup plus de chance de réussir. 

La budgétisation et la propriété de la gouvernance des données 

Un projet de gouvernance des données doit pouvoir compter sur des moyens, financiers mais aussi humains. Sans ressources, le projet n’avancera pas suffisamment vite et deviendra une charge qui peu à peu sera abandonnée. 

Avec un budget alloué, le ou les responsables data pourront s’outiller et outiller les collaborateurs de leur entreprise pour favoriser l’acquisition d’une culture data et de méthodes de travail. Mais le budget financier ne fait pas tout. Il est primordial de mettre en place une culture d’entreprise tournée vers l’adoption des nouvelles pratiques data, de la gouvernance des données, de la qualité des données, de leur sécurité, etc. 

Non, la gestion des données n’est pas du ressort absolu de l’IT

*Que tous ceux qui ont déjà entendu que la problématique des données était du ressort de l’IT lèvent la main. Vous pouvez tous baisser vos mains.*

Article recommandé  Data Governance : soyez en paix avec les réglementations

Encore aujourd’hui, nombreux sont ceux qui pensent que la problématique des données dans les entreprises est l’affaire “de ceux qui sont dans l’informatique”. Erreur. 

La gouvernance des données en entreprise est l’affaire de tous les collaborateurs. Sans volonté d’y participer et sans motivation des équipes à prendre part au changement, la culture data ne restera qu’un effet d’annonce. 

Oui l’IT a beaucoup de responsabilités concernant les données, mais la définition, la production et l’utilisation des données n’en font pas parti. Mais c’est bien l’IT qui va mettre en place les technologies nécessaires aux traitements de la définition, de la production et de l’utilisation de ces données. 

Le service informatique ne pourra pas seul assurer la réussite d’un projet de gouvernance des données. Il est nécessaire que chacun soit responsabilisé au sein même de l’organisation sur les problématiques liées aux données.

La réussite de tout projet de Data Governance passe donc par une acculturation aux données de l’ensemble des collaborateurs mais aussi par l’attribution des rôles et responsabilités de chacun. 


Demandez votre démonstration de DataGalaxy

La documentation des données 

*Retrouver une donnée, c’est parfois comme un long chemin dans le désert, un retour au port sans le phare dans la nuit* 

La documentation des données est un défi de tous les instants.

Quelle est la bonne quantité de données à documenter ? 

Quelles actions à mettre en place pour améliorer l’utilisation des données

Qu’est-ce qui améliorera la compréhension des données ? Comment sont-elles définies ?

Si vous vous demandez ce qui conduit à l’efficacité de l’utilisation des données, ne cherchez plus. C’est leur bonne compréhension.  

Une bonne stratégie de gouvernance des données doit donc obligatoirement passer par une définition des métadonnées (les “données sur les données”) afin de permettre la compréhension des données

La gouvernance des données est une chance et un avantage pour l’entreprise qui saura la mettre en place. Encore faut-il savoir de quoi l’on parle. 

La mise en place d’une bonne gestion des données dans l’organisation ne se fera pas en brusquant les choses. C’est avec une politique volontaire et un accompagnement de chacun que la gouvernance des données livrera toutes ses promesses.

La technologie n’est rien sans la culture et l’usage qui l’accompagnent. 

7-grands-défis-de-la-gouvernance-des-données
Partager :