Données & métadonnées : l’impossible séparation !

by | Mar 2, 2017 | Métadonnées

Quoiqu’invisible et discrète, la donnée nous entoure et nous alimente largement en fonction de nos recherches et besoins quotidiens. Les entreprises sont de plus en plus conscientes de l’enjeu qu’elle représente. La data ne demande qu’à être organisée, stockée et actualisée pour gagner, aux yeux du marché, une valeur marchande. En ce sens, la mise en œuvre d’une gouvernance opérationnelle de la donnée est un levier important. Toutefois, ce levier n’aura de sens que si le couple donnée & métadonnée est choyé.

Vous voulez tout savoir des DataBakers ? 

La gouvernance des données n’est pas un luxe

La digitalisation croissante des entreprises fait que les services qui traitent la donnée se multiplient, se côtoient, se croisent sur différents sujets nouveaux ou considérés comme prioritaires. En effet, les projets et départements composés d’experts en Big Data, CRM, analytics, DataViz et autre Data Scientist, fleurissent ça et là avec pour seule mission, la collecte et la valorisation de toujours plus de données pour avoir l’indicateur et/ou l’information qui fera la différence.

Le risque à ce stade est de plusieurs natures :

  • l’explosion des volumes et la multiplication mal maîtrisée des sources de données rendent leur exploitation complexe, nuisent à leur clarté et rendent les interprétations plus difficiles ;
  • des données disparates et hétérogènes peuvent in fine se contredire, faute de définition ou de compréhension partagées, de méthodes, ou du fait de la multiplication des outils utilisés.

La gouvernance opérationnelle quotidienne permet de coordonner la compréhension, l’usage, l’enrichissement et la transformation que les différents acteurs peuvent apporter aux données pour les exploiter. Elle garantit :

  • une compréhension partagée pour une légitimité accrue des états et des reportings produits, levant les ambiguïtés de compréhension et d’interprétation
  • une uniformité des formats, qui simplifie l’exploitation des données et facilite les comparatifs et l’interopérabilité dans les différents usages de l’entreprise
  • une valorisation croissante de la donnée disponible, en optimisant les collectes, en minimisant les exploitations redondantes et en mettant en lumière les données non ou sous exploitées, qu’on appelle Dark Data.

Les métadonnées, un puissant levier de gouvernance… sous exploité

L’abondance de données en tant que telle ne doit pas être un objectif en soi. Une donnée incomplète, imprécise, impossible à interpréter ou à utiliser ne présente aucun intérêt. Posséder des données bien définies, ordonnées, hiérarchisées, avec une stratégie de gouvernance opérationnelle, qui cadre la collecte, le stockage et les usages au quotidien : voilà ce qui peut constituer une énorme richesse pour une entreprise. Cet objectif est difficilement accessible sans les métadonnées. La métadonnée, c’est la donnée qui décrit la donnée et la rend compréhensible et exploitable (source, définition, type, précision, qualité, contexte d’utilisation…).

L’usage des métadonnées est indispensable pour utiliser et valoriser les données efficacement :

  • Les métadonnées permettent de qualifier les données. Elles facilitent la compréhension, la recherche et l’identification des données en circulation dans l’entreprise. C’est le prérequis à toute initiative de gouvernance des données.
  • Les métadonnées sont la clé d’une cartographie partagée des données de l’entreprise.
  • Elles assurent une optimisation du stockage et une politique de conservation efficace des données. Les risques de perte ou de détérioration des données utiles sont limités, voire supprimés.
  • Dans le cadre d’une approche réglementaire, les métadonnées permettent de répertorier rapidement les données personnelles collectées, et de les supprimer le cas échéant.

Ainsi, nul ne pourra remporter le défi de la donnée sans une stratégie de gestion des métadonnées. De cette dernière dépend non seulement l’efficacité d’une gouvernance opérationnelle des données, mais également la bonne tenue d’une cartographie des données

Share This