Data Range - Le blog des acteurs de la donnée

Métiers Data : mais quel est le rôle du Chief Data Officer ?

Partager : 
chief data officer CDO

Un Chief Data Officer (CDO), c’est quoi ?

Le Chief Data Officer est un directeur des données, qui a la charge de toute la stratégie Data de l’entreprise. C’est lui qui va optimiser la collecte des données, leur stockage, la fiabilité et la qualité de ces dernières et optimiser leur valorisation.

Le CDO peut avoir plusieurs formations et venir d’horizons différents, parfois un profil technique, il peut aussi avoir un profil de marketeur ayant acquis des compétences spécifiques en Data Management. De plus, il est important de noter que le Chief Data Officer se doit d’avoir des aptitudes en management et communication pour faciliter la transformation digitale de son entreprise tout en insufflant la culture Data à tous les collaborateurs.

Pourquoi le Chief Data Officer est important ?

Avoir beaucoup de données, c’est bien, réussir à bien les utiliser c’est encore mieux. Et c’est là qu’intervient le Chief Data Officer, véritable chef d’orchestre de la stratégie Data Management de l’entreprise, c’est lui qui pilote la cartographie des données pour une utilisation optimale de ces dernières. Il doit s’assurer de la qualité des données collectées, mais doit aussi s’assurer qu’elles soient disponibles en temps voulu pour servir les différents utilisateurs/collaborateurs.

Le CDO aura trois missions principales :

  • Piloter le projet de Data Governance de l’entreprise
  • Mettre en place des politiques Data en accord avec les valeurs de l’entreprise et des règlements spécifiques en la matière
  • Conduire une stratégie de gouvernance des données qui serve les objectifs business de l’entreprise

Quels sont les bénéfices à attendre grâce au Chief Data Officer ?

L’intérêt d’un Chief Data Officer est triple :

1. Améliorer la gestion des données et technologies associées

Le CDO aura la responsabilité de mettre en place une cartographie des données efficiente et sécurisée. Grâce à une stratégie Data bien menée, le Chief Data Officer va casser les silos, éliminer les données inutiles, améliorer la gestion des données pour faciliter leur accès, augmentant leur valeur en tant qu’actif stratégique.

2. Réduire les risques inhérents à l’utilisation d’une grande quantité de données

Le CDO assure un contrôle globale de la gouvernance des données, en regroupant les activités liées à celles-ci et en pratiquant des contrôles opérationnels. Il est garant de la qualité des données collectées et de la conformité des métadonnées. Tout cela permet d’améliorer la conformité réglementaire, notamment en améliorant la traçabilité des données, tout en réduisant les coûts liés aux contrôles internes et audits.

3. Créer de la valeur (commerciale) grâce aux données

Le Chief Data Officer améliore l’utilisation des données dans l’entreprise pour en optimiser la valeur réelle. En facilitant les mouvements des flux de données, en améliorant les métadonnées pour plus de lisibilité et en fédérant les équipes autour d’une stratégie globale de gestion des données, le CDO démocratise une culture Data dans l’entreprise. Cette culture va permettre une meilleure utilisation des flux de données, augmentant leur valeur commerciale. Le CDO permet une monétisation des données en les rendant disponibles en temps réel à tous les collaborateurs de l’entreprise, permettant un gain de productivité évident.

Quelle sont les compétences à avoir pour devenir un Chief Data Officer ?

  • Strong technical skills (6%)
  • Knowledge of current regulations (25%)
  • Communication skills and project management (20%)
  • Ability to make decisions (14%)
  • Ability to manage large projects (14%)
  • Experience position’s background (11%)
  • Data Infrastructure Knowledge (10%)

Le Chief Data Officer en chiffres :

chief data officer CDO

Partager :